Outils pour utilisateurs

Outils du site


wiki:distributions:distribution_installation_basique

Installation basique d'une distribution

Informations

Avant de commencer il est bon d'avoir quelques renseignements sur la machine que l'on s'apprête à installer ainsi que de savoir ce que l'on va faire.

Matériel

CPU — son type de processeur pour savoir si l'on doit utiliser une distribution 32 ou 64 bits.
Mémoire RAM — pour déterminer la taille de la partition d'échange (swap), mémoire/disque. Faut-il prévoir une hibernation ?
Carte graphique — pour installer le pilote propriétaire si nécessaire.
Disque dur — sa capacité, pour prévoir son partitionnement.
Carte(s) réseau — pour installer le pilote propriétaire si nécessaire (pour les liaisons : filaire, WiFi, bluetooth).

Le type ou les types d'amorçage supportés par le BIOS de la carte mère.

Configuration

Pour le partitionnement du disque dur, il n'y a pas de règle unique, tout dépend de l'utilisation et des conceptions de chacun. Par exemple :

  • Y aura-t-il plusieurs systèmes d'exploitation à coexister sur ce disque ?
  • Quels systèmes d'exploitation ?
  • Quels environnements de bureau ? (certains sont plus gourmands que d'autres)
  • Y aura-t-il plusieurs utilisateurs ?
  • Chaque nouvelle version effacera-t-elle la précédente pour rester à la pointe du progrès.
  • Ou, gardera-t-on l'ancienne version par prudence ?
Configuration d'exemple : Il y a 2 Go de RAM, un disque de 320Go, un système de fichiers GPT.

Couramment, nous utilisons les partitions : Mettre / en gras, casse la présentation du reste de la page. Il faut espacer les ** et le / (** / **).

  • /boot/EFI — la partition permettant le démarrage du système
  • / — la partition système, contenant les programmes du système et les applications
  • swap — la partition d'échange et de sauvegarde de la mémoire, le double de la taille mémoire jusqu'à 2Go.
  • /home — la partition pour la création des répertoires utilisateurs
    • /home/utilisateur1 — répertoire contenant les données et les configurations de l'utilisateur1
    • /home/utilisateur2
    • /home/utilisateur3
  • /data — une partition permettant de ranger ses données et informations dans un répertoire dédié à un utilisateur.
Partition Type Taille Montage Remarque
sda1 fat32 512 Mo /boot/EFI ou en réserve avec MBR
sda2 ext4 30 Go / partition système
sda3 swap 2 Go - ou plus selon l'environnement

Pour un disque avec un système de fichiers MSDos, la 4e partition primaire doit être définie comme étendue.

sda4 étendue 287 Go partition étendue pour les partitions logiques suivantes
sda5 ext4 87 Go /home pour les petits disques peuvent être regroupées
en une seule partition : /home
sda6 ext4 200 Go /data

Pour un disque avec un système de fichiers en GPT.

sda4 ext4 87 Go /home pour les petits disques peuvent être regroupées
en une seule partition : /home
sda5 ext4 200 Go /data

La séparation entre “home” et “data” dépend de la façon de l'utiliser et de la capacité du disque.

  • /home,
    • regroupe toujours les paramétrages de l'utilisateur pour le système et les applications.
  • /data,
    • peut servir à séparer les fichiers personnels, de travail. Autrement, ils iront dans /home.
    • peut aussi permettre d'avoir des documents communs en cas de multiple utilisateurs.
    • lors d'une réinstallation du système pour un changement de version, ou même de distribution, les documents seront immédiatement utilisables.

Personnalisation

Nom de la machine : (utilisé sur le réseau interne et dans les sauvegardes)
Nom de l'utilisateur : (affiché pour les humains : Robin des Bois)
Nom de l'utilisateur : (utilisé par la machine : robindesbois)
Administrateur :
Nom de connexion (administrateur) :
Mot de passe (administrateur) :

En cas de raccordement à un réseau WiFi :

  • Identité du réseau :
  • Type de connexion :
  • Mot de passe ou phrase clef :

Installation

Démarrer le PC et entrer dans le setup. Mettre à l'heure (en UTC), et sélectionner le périphérique de démarrage.
Insérer le CD/DVD dans le lecteur ou connecter la clef USB.
Sauvegarder les nouveaux paramètres et de redémarrer la machine.

L'installateur graphique sera utilisé pour l'installation des distributions données en exemple ci-dessous.
Si la connexion réseau n'est pas par câble et si la carte WiFi n'est pas reconnue, il faut utiliser la liaison filaire.
Si cela n'est pas possible, alors ce n'est pas une installation basique.

Liens vers une distribution spécifique

Debian reste à faire
Fedora reste à faire
Mageia reste à faire
ubuntu_installation. Cette page a été mise à jour suite à la parution de la version 20.04 LTS.


Finalisation commune

Si nous avons créé une partition /data, il faut maintenant la préparer pour qu'elle puisse être utilisée par tous. Pour ce faire ouvrir un terminal virtuel pour entrer les commandes nécessaires.
D'abord changer certains de ses attributs pour qu'elle puisse être accessible et modifiable : le propriétaire du groupe, <utilisateur> à la place de <root> et les droits en écriture.

cd /
sudo chgrp <UTILISATEUR> /data
sudo chmod 775 /data

Créer un répertoire de sauvegarde des données indépendant pour l'utilisateur.

mkdir /data/<UTILISATEUR>

Pour faciliter l'accès à ce répertoire depuis le répertoire </home/<utilisateur> création d'un lien symbolique </home/<utilisateur>/DONNEES> pointant vers lui.

ln -s /data/<UTILISATEUR> /home/<utilisateur>/DONNEES

Nombre de visiteurs 7

wiki/distributions/distribution_installation_basique.txt · Dernière modification: 2021/02/01 11:37 de iohan