Outils pour utilisateurs

Outils du site


wiki:telephonie

Téléphonie mobile

Quelques informations utiles

code PIN (de l'anglais : Personal Identification Number) ou code confidentiel
Il protège la carte SIM et le téléphone contre une utilisation non autorisée. Après 3 mauvais codes PIN validés, la carte SIM se bloque et il faut alors saisir le code PUK ou remplacer la carte SIM.
Dès réception de la carte SIM envoyée par un opérateur modifiez le code par défaut qui est en général 0000. Ne vous contentez pas de 4 chiffres, optez pour au moins 6 (mais ne les oubliez pas !!!). Vous pourrez le modifier à tout moment : modifiez votre code PIN

code PUK (de l'anglais : PIN unlocking key), ou clé personnelle de déverrouillage (CPD)
Il sert à réactiver un code PIN désactivé sur la puce d'un téléphone mobile (carte SIM). On le trouve sur le document de l'opérateur qui fourni la carte SIM.
Si vous ne l'avez plus vous pouvez le redemander à votre opérateur en fournissant votre code client.

numéro IMEI (de l'anglais: International Mobile Equipment Identity).
Numéro qui permet d'identifier de manière unique un téléphone mobile.
Il permet de passer des appels d'urgence sans SIM pour certains pays (par exemple le numéro d'urgence 112 en Europe). Son rôle le plus connu est de pouvoir bloquer un mobile volé auprès de l'ensemble des opérateurs ayant souscrit à la base de données IMEI.
Il figure sur la facture de l'appareil mais peut s'obtenir par la combinaison de touches *#06#

numéro IMSI (de l'anglais: International Mobile Subscriber Identity).
C'est le numéro unique, qui permet à un opérateur de téléphonie mobile d'identifier un usager et de facturer ses appels quelque soit l'appareil dans lequel se trouve la carte SIM. Ce numéro est stocké dans la mémoire de la carte SIM et n'est pas connu de l'utilisateur.

Le système d'exploitation

Les téléphones mobiles modernes aussi appelés “smartphones” sont de véritables ordinateurs miniaturisés et comme tous les ordinateurs ils ont besoin d'un système d'exploitation (ou OS).

Microsoft ayant jetté l'éponge de Windows Mobile en 2015, il n'existe plus dans le commerce que deux gros concurents :

  • Android, basé sur le noyau Linux et développé par Google. Il équipe une multitude de marques. Page Android
  • iOS, développé par Apple n'équipe que les iPhones.

Il existe quelques OS libres confidentiels vendus directement installés:

Il est possible de remplacer Android par un OS libre. Il faut commencer par débrider (“rooter”) l'appareil, ce qui n'est pas sans danger et fait perdre toute garantie. Les OS alternatifs ont tous une liste limitée d'appareils compatibles.

Liste d'alternatives à Android basées sur l'Android Open Source Project (AOSP) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_distributions_alternatives_Android

La carte SIM

La carte SIM (de l'anglais: Subscriber Identity/Identification Module) est une puce amovible contenant un microcontrôleur et de la mémoire. Il faudrait en fait l'appeler USIM depuis l'apparition des réseaux 3G (cette appellation est parfois trouvée dans les paramètres du téléphone). Elle existe actuellement en trois formats (mini, micro et nano), le format historique initial (taille carte de crédit à gauche) n'existant plus.

La mémoire de cette puce stocke les informations spécifiques à l'abonné d'un réseau mobile (son numéro IMSI) mais aussi des données et des applications de l'utilisateur ou de son opérateur.

C'est là que les concepteurs des réseaux mobiles ont pensé stocker le carnet de contacts, permettant ainsi à l'utilisateur en passant sa carte SIM d'un terminal à un autre, de garder à la fois son identifiant et son carnet.
La mémoire étant faible (32 à 128 Ko) ce carnet est limité:

  • 100 ou 250 contacts (en fonction des puces)
  • chaque contact n'est constitué que de 2 informations: Numéro de téléphone / Nom de contact
  • le nom de contact est limité à 14 caractères…( et uniquement 12 si le nom contient un caractère accentué: Marie-Noëlle par exemple ne passe pas !!)
Certains mobiles ont 2 emplacements pour carte SIM ce qui permet d'avoir 2 abonnements distincts sur le même téléphone.
  • Ils sont prisés dans les pays en voie de développement ou les utilisateurs jonglent entre plusieurs opérateurs concurrents.
  • Ils permettent d'avoir un abonnement personnel et un abonnement professionnel sans nécessiter d'avoir 2 téléphones.

Les applications

Un smartphone est un téléphone évolué, il peut faire autre chose que de la téléphonie, il suffit pour cela d'installer un logiciel/programme spécifique: une application (ou “app” en abrégé).

Le carnet de contact

Dans un téléphone, il est indispensable de pouvoir gérer un carnet de contact.

L'agenda

Pour noter vos rendez-vous et événements, les smartphones disposent d'une application Agenda.

La messagerie instantanée

En plus de l'échange de données vocales qui est l'usage de base d'un téléphone, les smartphones peuvent également permettre d'échanger des données sous forme de texte accompagnée de fichiers (son, image, vidéo): c'est la messagerie instantanée.

Notes

Le Fairphone un téléphone éthique.

iodé — un smartphone reconditionné (Samsung, Sony) ou neuf (Fairphone) intégrant iodeOS un “système d’exploitation Android débarrassé de ses mouchards”. Entreprise française.

GS290, nouveau smartphone recommandé pour /e/OS par Gigaset. (23/10/2020)

PinePhone (USA), des smartphones sous Linux

119 visteurs.

wiki/telephonie.txt · Dernière modification: 2021/05/22 00:03 de fernando