Outils pour utilisateurs

Outils du site


wiki:securite:seulslesparanoiaquessurvivent

Seuls les paranoïaques survivent - Andrew Grove

(livre - 224 pages)

Fort de son expérience exceptionnelle à la tête d'Intel, Andrew Grove décrit ici les moyens adoptés par la direction pour faire les bons choix qui ont conduit son entreprise dans le peloton de tête mondial. C'est dans ce livre qu'il inaugure le concept de point d'inflexion stratégique, largement repris depuis, pour désigner le moment où un secteur professionnel entier change. Pour survivre à ces bouleversements, il explique comment les repérer et les anticiper, et invite à se comporter comme un véritable paranoïaque de la concurrence et de l'environnement. La deuxième édition a été augmentée d'un chapitre sur la gestion de carrière, où l'auteur innove encore en lançant l'idée originale de « point d'inflexion de carrière ».
seuls_les_paranoiaques_survivent_-_andrew_grove.jpg

Vers le milieu des années quatre-vingt, les producteurs japonais se mettent soudainement à fabriquer des puces à mémoire. La société Intel connaît alors une crise sans précédent. Pour s'adapter, elle se lance dans l'aventure des microprocesseurs et met à son tour les constructeurs de grands ordinateurs traditionnels en difficulté. Cofondateur d'Intel, Andrew Grove relate ainsi son expérience et les stratégies qui auront fait de son entreprise l'une des vingt-cinq premières sociétés mondiales. Ingénieur et docteur de l'université de Berkeley, il tire les leçons majeures de cette expérience : “Tôt ou tard, quelque chose va changer dans votre environnement de travail”, ne cesse-t-il de répéter. Partant du constat de l'évolution frénétique des nouvelles technologies, et par conséquent de l'environnement de concurrence accrue, il érige la paranoïa en une véritable valeur stratégique dans le monde des affaires. Il définit alors le concept de “point d'inflexion stratégique”, qui représente le moment de métamorphose d'un secteur d'activité et révèle les moyens de les anticiper.

Cette deuxième édition de Seuls les paranoïaques survivent est augmenté d'un chapitre sur la gestion de carrière : Andrew Grove innove une fois de plus en créant la notion de “point d'inflexion de carrière”. Amis paranoïaques, le monde est à vous ! –Laurence Lim

Revue de presse

Le grain de folie d'Andy Grove

Au début des années 80, le patron d'ATT appelle dans la nuit ses vice-présidents. Il leur annonce qu'il renonce à combattre la plainte du ministère de la Justice américain pour position dominante. En clair, c'était le démantèlement du géant mondial des télécoms, la fin d'un monopole, pratiquement du jour au lendemain, et la plus grande révolution dans le téléphone depuis son invention. ATT atteignait un “point d'inflexion stratégique”, tout comme les autres compagnies de téléphone dans le monde.

En trente ans, Andrew Grove a souvent connu ces situations de profond bouleversement. Cofondateur d'Intel en 1968, il est à l'origine des choix stratégiques radicaux qui ont transformé ce fabricant de semi-conducteurs en leader mondial du microprocesseur. Il en a déduit sa théorie des “points d'inflexion stratégiques”, qu'il développe dans ce livre au style très enlevé, plein d'anecdotes, de références aux grands précurseurs et de cas d'entreprise, d'IBM à Apple en passant par Intel.

Que les choses soient claires: Andrew Grove est paranoïaque. et il assume. D'après lui, c'est devenu une qualité essentielle au bon manager. Un patron doit être un paranoïaque de la concurrence, de son environnement professionnel, de l'évolution technologique, pour sentir le changement “puissance dix” qui bouleversera la vie de son entreprise. Ne pas s'adapter, c'est mourir.

Le problème, avec ces “points d'inflexion stratégiques”, c'est que l'on n'est jamais certain du moment où ils se déclenchent. Internet, par exemple: comment savoir si le réseau révolutionnera votre activité, et quand? Lorsque Amazon.com s'installe sur le Web et devient en deux ans la plus grande librairie du monde (plus de 1 million de références), les secteurs de l'édition et de la distribution pourraient bien avoir atteint un point d'inflexion stratégique. Comment savoir si un événement est un vrai signal ou beaucoup de bruit pour pas grand-chose? “Aucune idée, reconnaît Grove. Mais si j'avais la réponse, je ne vous la vendrais pas.” –Gilles Fontaine– – L'Expansion

Louis-Victor d'Herbes, le PDG de IBI, spécialiste de l'introduction en Bourse de sociétés, a craqué pour le best-seller du fondateur et ancien patron d'Intel. « Cet ouvrage, que j'avais envie de lire depuis longtemps, était exposé au Salon du livre : je l'ai acheté et dévoré ! Andrew Grove y enchaîne les réflexions lumineuses. Entre autres, ses développements sur le “point d'inflexion stratégique” que rencontre toute société à un moment de son existence et qui, s'il n'a pas été anticipé, peut la mettre à terre. Seule façon de passer ce cap : garder en tête que le danger peut venir de partout - des technologies, des concurrents, des fournisseurs, mais aussi de l'évolution du comportement des consommateurs ou du personnel - et se tenir prêt à réagir ! » – L'Entreprise

Ou comment traquer les changements majeurs

On peut diriger Intel, être le numéro 1 mondial indisputé d'un secteur en pleine expansion, susciter l'admiration de plusieurs générations de managers et vivre perpétuellement dans la peur de faire manquer à son entreprise le virage qui aurait pu lui éviter de finir dans le gouffre. Au niveau individuel, un tel état d'esprit s'apparente à une maladie : la paranoïa. Pour une entreprise, soutient Andrew Grove, cofondateur d'Intel, c'est plutôt une garantie de bonne santé. En prenant la plume, ce patron comblé n'a pas voulu raconter une “success story” de plus. Dans son ouvrage, il fait plutôt le compte de toutes les erreurs stratégiques qu'il a n'a pas toujours su éviter au cours des presque trente années d'existence d'Intel. Son message : l'adversaire est autant en nous-mêmes que chez le concurrent. Il ne faut jamais sous-estimer notre propre capacité d'aveuglement face aux mutations quand elles nous touchent directement. – La revue Résumés

Biographie de l'auteur

Andrew Grove, Hongrois immigré aux États-Unis, est ingénieur et docteur de l'université de Berkley. Cofondateur d'Intel en 1968, il en est le PDG de 1987 à 1998, pendant les dix années qui feront de sa société une des vingt-cinq premières entreprises mondiales. En 1997, le magazine Time l'a nommé “ Man of the Year ”. Il reste aujourd'hui président d'Intel et enseigne la stratégie à la Stanford School of Business.

wiki/securite/seulslesparanoiaquessurvivent.txt · Dernière modification: 2021/07/13 19:46 de palas